Du pupitre au magasin: Les procédés d’intitulation des premiers recueils de nouvelles français

Author(s): Nora Viet, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II

L’histoire littéraire considère habituellement l’apparition des premiers recueils intitulés "nouvelles" comme le début de l’histoire du genre en France. Notre étude se propose de réévaluer le sens et la portée générique du terme de "nouvelle" dans les titres de recueils de la première Renaissance (1485–1557), à travers une analyse sémantique et pragmatique qui met en valeur le fonctionnement complexe de ce terme. Par son fonctionnement spécifique (référence intertextuelle, argument de vente, catégorie narrative), le mot "nouvelle" se distingue de catégories titulaires concurrentes ("histoire," "devis," "contes"), et n’acquiert que petit à petit, au fil des éditions, un rôle de classification générique. En synchronie, le cas de la nouvelle interroge alors le sens même de l’acte d’intitulation pour les recueils de narrations brèves : si le statut des catégories titulaires diverge, intituler est-il encore classer ?